New

PINE T PRO BALL

Phéromone contre la processionnaire du pin - BIOASSAYS


À partir de 38,60 €
Référence
BIOA/BIO88-035
Attention

Commande possible uniquement par téléphone ou par mail.
04 75 51 69 72 - contact@elagage-hevea.com

PRODUIT A USAGE PROFESSIONNEL
Avant toute utilisation, lisez l’étiquette et la fiche de données de sécurité. Dangereux. Respectez les précautions d’emploi.

Le CERTIPHYTO est obligatoire pour commander et utiliser ce produit.

PRODUIT A USAGE PROFESSIONNEL
Avant toute utilisation, lisez l’étiquette et la fiche de données de sécurité. Dangereux. Respectez les précautions d’emploi.

Le CERTIPHYTO est obligatoire pour commander et utiliser ce produit.

Bille de phéromones pour la confusion sexuelle du papillon mâle de la Processionnaire du Pin. Le principe de la confusion sexuelle consiste à saturer les récepteurs des papillons mâles en phéromone afin que ces derniers soient dans l’incapacité de localiser les femelles et donc de s’accoupler.

  • Formulation brevetée micro-encapsulée
  • 1ère formulation « naturelle » de phéromone
  • Méthode de lutte par phéromone la plus rapide à mettre en œuvre
  • Libération lente et contrôlée, au contact de l’air (4 mois)
  • Pureté très élevée pour une meilleure attraction
  • Billes biodégradables, résistantes et faciles à stocker

Composition :

Phéromone naturelle (Acétate de (Z)-13-hexadecen- 11-yn-1-yle

Dose d'application :

Arbre isolé : 10 à 25 billes/arbre. (1 bille/m de hauteur).
Arbres alignés : 10 à 15 billes/arbre.
Bosquet : 8 billes tous les 10 m linéaires.
Forêt :  8 billes tous les 10 m linéaires (400 billes/ha).

Périodes d'application :

De mai à octobre, période de vol, reproduction et ponte, à adapter en fonction du climat de la zone d’application (voir tableau dans la fiche technique).

Plus d’information
Poids 0.3000

Avis clients

Paiement sécurisé

(Paiement en 3 fois possible par chèque)

Mode de livraison

(Relais colis & Colissimo suivi)

Frais de port offert

(à partir de 150 € HT d'achat)

Retrait en magasin offert

(à Malataverne et Maurepas)